Blue Planet

Titre : Blue Planet


Date de sortie : 2012.04.25


Référence : VTCL-60302


Prix : 3,045 yens


Durée : 68' 01"

First Press : Deluxe digipack + Stickers

 

Production : Arai Akino & Hisaaki Hogari

Cover & artwork : Kinpro

Single & compilation :

Piste 01 : Album, Goddess in the Morning

Pistes 03 et 14 : Single, Kakusei toshi
Piste 05 : Single, Kimie mukau hikari
Piste 07 : Single, Mitsu no yoake
Piste 08 : Single, Kin no nami  Sen no nami

akino arai blue planet album.png

01. 花かんむり  
02. HAYABUSA  
03. 黄昏は未来で待つ
04. ガリレオの夜
05. キミヘ ムカウ ヒカリ  
06. Sailor  
07. 蜜の夜明け
08. 鳥かごの夢
09. 雨の日には
10. 深海の火  
11. Tyrell
12. Saint Bleu
13. Sophia ~白の惑星  
14. ポーリーヌ・ポーリーヌ

01. Hana Kanmuri  
02. HAYABUSA  
03. Tasogare wa mirai de matsu
04. Galileo no Yoru
05. Kimie mukau Hikari  
06. Sailor  
07. Mitsu no Yoake
08. Torikago no yume
09. Ame no hini wa
10. Shingai no hi  
11. Tyrell
12. Saint Bleu
13. Sophia ~Shiro no Wakusei  
14. Pauline Pauline

(5:03)
(5:41)
(4:04)
(3:59)
(4:56)
(4:10)
(4:54)
(4:35)
(4:23)
(5:34)
(5:50)
(5:19)
(5:50)
(3:38)

Production :

  • Paroles :

    • Akino Arai (Pistes 01~11, 13 & 14)

    • Yuji Oniki (Piste 12)

  • Musiques :

    • Akino Arai (Pistes 01,03~07,09,11, 12 & 14)

    • Akino Arai & Hogari Hisaaki (Pistes 02, 08,10 &13)

  • Arrangements :

    • Hogari Hisaaki (Pistes 02, 03, 05, 07,08, 10~13)

    • Akino Arai (Pistes 01, 04, 06 & 09)

    • Akino Arai & Hogari Hisaaki (Piste 14)

Musiciens :

  • Piano, wurlitzer, a.guitare (Piste 14) : Akino Arai

  • Guitares & all other instruments : Hogari Hisaaki (all tracks)

  • E & A.Guitare : Nobuyasu Horikoshi (Pistes 02, 03, 05, 07, 12 & 13), Hiroaki Tsutsumi (Piste 08)

  • Strings & Strings Quartet : Masahiko Todo quartet (Pistes 02 & 07), Hijiri Kuwano quartet (Pistes 03 & 05)

  • Cello : Susumu Miyake (Piste 08)

  • Bass : Hitoshi Watanabe (Pistes 02, 07 & 12), TOKIE (Piste 05), Miura Kentarou (Piste 13)

  • Bouzouki : Hitoshi Watanabe (Pistes 07)

  • Drums : Yasuo Sano (Pistes 02, 07, 12 & 13), Kyoichi Shiino (Piste 05)

  • Electronica, organ, wurlitzer : Sakana Hosomi (Piste 04, 10, 11 & 13)

  • Percussion : Mataro Misawa (Piste 08)

  • Flute : Hideyo Takakuwa (Piste 08)

3 ans après l’excellent album Sora no Sphere, la chanteuse Arai Akino fait un retour en force avec un nouveau concept étonnant ! En effet Akino sortira deux albums simultanément, Blue Planet et Red Planet.

 

Après 3 ans sans aucunes sorties, la chanteuse nous livrera pas moins de 28 chansons en même temps ! Une première chez une artiste si discrète.

 

Sur les deux albums Akino compilera, des chansons inédites issus des singles, des cover (nouvelle version d’anciennes chansons ou des titres écrits pour d’autre artiste) et bien entendu des nouvelles chansons (l’équivalent d’un nouvel album original). Le concept est surprenant, car Akino avait l’habitude de séparer les chansons issues des singles dans des albums spéciaux comme RGB, et les albums originaux. Après tout pourquoi pas !

 

Les titres des albums ne sont pas anodins et poursuivent avec logique l'œuvre d'Akino passionnée d'astronomie et de l'espace... Un thème très récurant dans toute sa discographie...

 

Blue Planet se compose de 7 nouvelles chansons, dont quelques futurs perles souvent interprétées en concert… Je pense au magnifique HAYABUSA (en référence à la sonde spatiale Japonaise), Sailor (dont Akino semble très fier), Tyrell ou la surprenante Shingai no hi, très anciens titre prévu pour l’album Sora no Sphere.

 

C’est avec (pour moi) une grande excitation que l’album s’ouvrira sur Hana kanmuri, incroyable chanson datant de 1996 et présente dans l’album Goddess in the Morning.

 

On trouvera avec plaisir la superbe chanson Galileo no yoru, écrite pour la chanteuse Hitomi Mieno (1999). L’album se terminera sur une nouvelle version de la sympathique ballade Pauline, Pauline, dont la démo est présente sur l’excellent single Kakusei toshi (2002).


On retrouvera également quelques titre issus des single, Kimie mukau hikari et Mitsu no yoake, et les faces B, Tasogare wa mirai de matsu (2002) et Torikago no yume (2008).

bmue.png

Mon avis :

Ce deuxième album est un peu différent, et pour moi, un cran au-dessus de Red Planet. Pour les inédits nous trouvons des chansons pop si spécifique d’Akino avec en tête de liste la magnifique HAYABUSA. Une composition brillante, une interprétation poignante, des arrangements plutôt bons (malgré cette percussion un peu trop présente). Dans le même genre, on trouve Sophia ~Shiro no wakusei, vraiment magnifique et la joyeuse chanson en Anglais Saint Bleu.

Mais le top est pour moi les chansons électroniques planantes, Shingai no hi et Tyrel (inspirée de Blade Runner). Au programme compositions atypiques et aériennes, production finement électronique et filtres en tout genre, du très haut niveau !

 

Dans un genre différent on trouve Sailor, une chanson qui rappelle ses expérimentations assez aériennes des années 90, un coup de rétro vraiment très agréable ! Dans ce genre nostalgique qui rappelle de sacrés bons souvenirs, on prend plaisir avec le piano voix Ame no hini wa qui parait venir d’une autre époque… Akino ne compose plus comme ça depuis 10 ans !

 

On termine avec les trois cover songs. L’album s’ouvre sur un piano voix du superbe Hana kanmuri, quel plaisir de retrouver cette mélodie incroyable datant de 1995, avec des arrangement simple au piano.

 

C’est avec plaisir que nous trouvons une version acoustique du charmant Galileo no yoru, une chanson écrite pour la chanteuse/seiyuu Hitomi Meino. C’est bien fait avec guitare et clavier façon vibraphone, rien à dire, ce titre met de bonne humeur ! L’album se termine sur une nouvelle version de la ballade Pauline Pauline. Au programme guitare électrique et acoustique pour ce petit moment plein de fraicheur.

 © Arai Akino France - Depuis 2006 | Van