Akino Arai Live 2020 ~tabinosphere _Shibuya Streaming Hal.mp4_snapshot_00.26.02.499.jpg

Akino Arai Live 2020 Streaming ~tabinosphere~ @2020.09.27 Shibuya Streaming Hall

Dès l’annonce de ce concert exceptionnel, en réponse à des annulations en cause de la crise sanitaire, j’étais vraiment très excité de pouvoir admirer Akino Arai avec ses musiciens lors d’un live de ce genre. En effet j’ai beaucoup eu l’occasion d’assister à des concerts des tournées acoustiques « Little Piano » ou l’ambiance est bien différente. Ce show se rapproche plus des concerts uniques de fin d’année auxquels la chanteuse nous avait habitués. Une plus grande salle, des musiciens et une production visuelle bien plus travaillés.

Le concept de ce concert est le voyage dans une sphère douce et protectrice à travers l’univers d’Akino Arai, il s’agit d’un spectacle sans spectateurs diffusé en streaming. On retrouve évidemment Akino au chant et au synthétiseur, Masahiko Todo au violon et Hisaaki Hogari à la guitare.

1/13

Akino Arai Live 2020 Streaming ~tabinosphere~ @2020.09.27 Shibuya Streaming Hall :


01. Sora kara fukukaze (album : Sora no niwa)
02. Neverland (album Little Piano Plus)
03. Sanctuary Alice (album Little Piano Plus)
04. Yume miru ame (album : Another Planet)
05. N.Y. (album : Eden)
06. Fune wa mori o yuku (new song)
07. Genkou (album Tsubame)
08. Siva ~Tatazumu hito (album : Sora no mori)
09. Koori no shiro (album Tsubame)
10. Tyrell (album : Blue Planet)
11. Norbuglingka (album Sora no Sphere)
12. Soul of AI (album Tsubame)
13. New World (album : Eden)
14. Kouseki Radio (album : Kouseki Radio)
15. Tabinosphere (new song)
16. Hane wa tsubame (album Tsubame)

ENCORE :
17. Stay (album Little Piano Plus)

  • Keybord/vocal : Akino Arai

  • Guitares : Hisaaki Hokari

  • Violon : Masahiko Todo

 

Après une introduction spéciale mettant en valeur la qualité des éclairages et des vidéos projetées, le concert débute avec la magnifique chanson, Sora kara fukukaze de l’album Sora no niwa. Une chanson que j’affectionne beaucoup, envoutante et délicate. Un très bon choix pour débuter ce concert. S’en suivra Nerverland, qui est selon moi l’une des plus belles chansons de l’album Little Piano Plus. Elle enchainera avec une autre chanson de cet album, la très efficace Sanctuary Alice.

 

Après la plus dynamique Yume miru ame, mettant en avant la magnifique guitare de Hisaaki Hogari et la petite chanson N.Y. de l’album Eden, Akino interprète Fune wa mori o yuku, une chanson que j’ai découverte lors des concerts de la tournée « Little Piano 9 ». Je pense que cette émouvante ballade aura une place dans son prochain disque, je l’aime beaucoup !

S’en suivra la magnifique Gekkou, composée par Takeshi Hama, pour son dernier album Tsubame. Il faut noter que pendant ce titre vraiment très bien interprété et émouvant, la chanteuse a fait une erreur d’accords au piano et a discrètement camouflé cela en passant en "a Capella" afin de rattraper le temps suivant. C’était très mignon !

1/13

La surprise suivante sera Siva ~Tatazumu hito, une très ancienne chanson en Français réinterprétée avec le délicat violon de Tado Masahiko. On peut trouver cette chanson dans le mythique best of Sora no mori.

Passant derrière un rideau semi-transparent, Akino nous fait tellement plaisir avec le cœur du concert selon moi… Tout d’abord l’électronique et planante chanson Tyrell (2012) et surtout Norbuglingka (2009), totalement réinventée pour ce concert, un moment magique ! Ce moment se termina avec la sombre et passionnante chanson Soul of AI (avec de nouvelles percussions très bonnes sur le refrain). De plus la projection vidéo sur deux niveaux donnait des effets de perfectives vraiment très beaux !

Le rideau se releva pour une toute nouvelle version électro de New Word, la chanson d’ouverture du magnifique album Eden (2004). J’ai trouvé son interprétation totalement parfaite sur ce titre. J’ai passé un très beau moment.

Akino avait promis une chanson spéciale pour ce concert, il s’agit de Tabinosphere, un nouveau titre mêlant Anglais et Japonais. C’est très doux, mélodieux, délicat et rend heureux ! Les arrangements sont très mignons et je pense que l’on retrouvera cette chanson dans l’avenir (pourquoi pas dans un futur album ?).

1/13

Le concert se termina sur deux très belles chansons : la très mélodieuse et dynamique, Hane no tsubame et le doux titre Stay qui est encore plus joli avec ces arrangements que la version album.

 

Les occasions de voir Akino Arai en concert sont souvent rares et je ne peux qu’encourager les retransmissions en streaming ! Ce concert unique et particulier fut un vrai cadeau pour les fans qui n’ont pas manqué de partager ce moment ensemble sur Twitter pendant la retransmission du live.

Ma qualité de la captation est très bonne, le son est dynamique, les effets de lumière sont très beaux… Cela nous a tous permis de passer, en toute sécurité, un moment magique dans l’univers d’Akino Arai… Ce qui me pousse à redemander encore et encore… Il faut sortir des DVD/Blu-ray des concerts !!

45878566t6.jpg

 © Arai Akino France - Depuis 2006 | Van