LP8_20180527.png

Akino Arai Live Tour 2018 ~Little Piano vol. 8~

J’ai un souvenir très ému des concerts de la tournée « Little Piano 8 ». Je pense qu’il s’agit peut-être de mes meilleurs souvenirs de concert d’Akino Arai ! Avec deux concerts aux antipodes, l’un à Sapporo dans froid et la pluie… l’autre à Fukuoka sous la chaleur (et la pluie aussi…). La set-list, l’interprétation et l’ambiance, tout a été formidable et je ne l’oublierai jamais.

 

C’est toujours un plaisir d’assister à un concert d’Akino Arai ! Bien que cela peut paraitre surprenant pour un Français, puisque le public est extrêmement calme, silencieux et discipliné. C’est plutôt spécifique au Japon, mais particulièrement présent chez Akino, ou les concerts sont des moments de plénitude absolue, certains ferment leurs yeux durant presque tout le show.

 

N’ayant pas écrit cet article juste après les concerts, quelque peu surmenés par le flot de mes vacances, j’ai fait ce live report avec les souvenirs, il sera donc très incomplet et fragmenté.

LP8_20180527.png

Akino Arai Live Tour 2018 ~Little Piano vol. 8~ @2018.05.19 KRAPS HALL Sapporo :

 

01. Flower (album : Furu Platinum)
02. Hiru no tsuki (album : RGB)
03. Inochi no tobira (chanson écrite pour Mobile Fighter G Gundam)
04. Kotori no su (album : Sora no niwa)
05. Sally no biidama (album : Sora no uta)
06. Hello, Hello (album : Red Planet)
07. Himitsu no hanazono (Hiroko Taniyama, album : Tsuki ni kiita 11 no monogatari)
08. Hana kazoe (album : Another Planet)
09. Soul of AI (album : Tsubame)
10. Madowaku no hana (album : biosphere compilation Songs)
11. The Moonlit Song (version anglais de Harukana Rondo, album : Sora no mori)
12. Onsa (album : Furu Platinum)
13. Moment & Light (Hisaaki Hogari, album : Lamp & Pendulum)
14. Mitsu no yoake (album : Blue Planet)
15. New World (album : Eden)
16. OMATSURI (album : Sora no niwa)
17. Suna no kishibe (album : Eden)
ENCORE :
18. Reincarnation (album : Sora no niwa)
19. Kakusei toshi (album : Sora no uta)
20. Stay (album : Little Piano Plus)
 

Akino Arai Live Tour 2018 ~Little Piano vol. 8~ @2018.05.27 ROOMS Fukuoka :

01. Little Wing (album : RGB)
02. Mikazuki no Shindai (album : Sora no mori)
03. Inochi no tobira (Chanson pour Mobile Fighter G Gundam)
04. Kotori no su (album : Sora no niwa)
05. Sally no biidama (album : Sora no uta)
06. Fly Me Above (album : Red Planet)
07. Himitsu no hanazono (Hiroko Taniyama, album : Tsuki ni kiita 11 no monogatari)
08. Hana kazoe (album : Another Planet)
09. Soul of AI (album : Tsubame)
10. Madowaku no hana (Album SONGS)
11. The Moonlit Song (version anglais de Harukana Rondo, album : Sora no mori)
12. Onsa (album : Furu Platinum)
13. Moment & Light (Hisaaki Hogari, album : Lamp & Pendulum)
14. Mitsu no yoake (album : Blue Planet)
15. New World (album : Eden)
16. Reincarnation (album : Sora no niwa)
17. Suna no kishibe (album : Eden)
ENCORE :
18. Youkai no uta (chanson jamais publiée écrite quand elle était enfant)
19. Kimie mukau hikari (album : Blue Planet)
20. At Eden (album : Sora no Sphere)
21. Stay (album : Little Piano Plus)

J’ai adoré l’ouverture des concerts avec Flower (et sa poésie sublime) et Little Wing (avec sa mélodie marquante et ses paroles tristes et nostalgiques), des chansons que je n’avais jamais entendues en concert. Je trouve que les versions piano-voix de ces titres sont encore plus belles que les versions albums. S’en suivra les magiques chansons, Hiru no tsuki (pour Sapporo) et Mikazuki no shindai (Fukuoka), j’apprécie particulièrement cette dernière, douce et émouvante.

 

Puis Akino a interprété une chanson rare, même inédite avec Inochi no tobira, un titre écrit pour la série Mobile Fighter G Gundam dans les années 90. Une très belle chanson « à l’ancienne » qui fait plaisir à entendre.

 

Autres grands moments, Kotori no su (sublime et amusante), Sally no Biidama (avec des arrangements électros très intéressants), mais surtout Himitsu no hanazono, la très émouvante chanson composée pour le dernier album d’Hiroko Taniyama… Cette chanson est d’une beauté incroyable, mais aussi d’une profonde tristesse, avec son univers fantastique sombre et bizarre. La mélodie est également très sensible et particulièrement juste.

LP8_20180519.png

Akino profite de ces concerts pour interpréter une toute nouvelle chanson, Soul of AI. Franchement ce titre est étonnant, puissant, triste, émouvant, voire même bouleversant ! Cette chanson évoque l’histoire d'un robot pourvu d’émotion qui recherche désespérément un être humain « à aimer » sur une Terre enneigée et dévastée… Des références à Asimov dans un trip poétique, mélangeant japonais et anglais… Que dire ? Magique ! En 2019, nous retrouverons cette chanson dans le mini album Tsubame.

 

J’ai beaucoup aimé entendre Madowaku no hana et le titre en Anglais Moment & Light, mais j’ai été particulièrement étonné par cette version électro super classe de New World (qui ferait une magnifique ouverture de concert) et bien entendu Onsa (encore une fois très électronique), une chanson très émouvante du bel album Furu Platinum.

 

La tension ne retombe pas avec les chansons OMATSURI (Sapporo) et Reincarnation (Fukuoka)… des chansons folles, rythmées et frénétiques, qui prennent aux tripes et sont bouleversantes ! Il faut dire que le choix d’enchaînement de chanson est particulièrement intéressant et soigné et je trouve que l’émotion fonctionne tellement bien.

 

Mais pour moi le meilleur moment de ce concert fut cette version électro planante de Suna no kishibe. Franchement, je n’ai pas pu me retenir de pleurer tellement cette nouvelle version était incroyable ! De plus la vidéo projetée était tout aussi magnifique et émouvante. Je rêverais de pouvoir réécouter cette version de ce titre génial qui conclut l’excellent album Eden.

live2018 01 gg.jpg

Après toute cette émotion, le moment des rappels arrive avec les chansons à la carte. J’avais proposé Kanaete (mais hélas non retenu), nous retrouverons de très belles chansons comme At Eden, Kimie mukau hikari ou encore Kakusei toshi.

 

Anecdote amusante, lors du concert de Fukuoka (une ville où Akino a passé une partie de son enfance), on lui demanda de chanter une courte chanson bien curieuse intitulée Youkai no uta. Seuls les fans les plus hardcore connaissent ce titre… Il s’agit d’un titre jamais publié qui fut la toute première chanson écrite et composée par Akino quand elle était enfant !

 

Après le final sur la chanson Stay de l’album Little Piano Plus, je suis resté assis sur ma chaine en me disant que j’ai passé un moment formidable avec toutes ces chansons que j’aime tant ! J’ai passé un moment sympathique à discuter avec Akino Arai après le concert et m’a offert plein de goodies, dont une clé USB en forme de robot, contenant la démo de la sublime nouvelle chanson Soul of AI… Un très beau cadeau ! Au final, pour toutes les raisons évoquées dans ce petit article, je garde un souvenir incroyable de ces concerts.

live2018 02 gg.jpg

 © Arai Akino France - Depuis 2006 | Van