viridian garden party 01.png

Akino Arai Viridian Garden Party 2021 ~Asterism~ @ 2021.11.03 Tokyo GEMINI Theater

C’est une tradition depuis de très nombreuses années, Akino Arai réunit les membres de son fan club, le Viridian Garden Club pour le début de l’autonome. Cette année, cet évènement intitulé Viridian Garden Party 2021 ~Asterism~, a eu lieu au GEMINI Theater de Tokyo le 3 novembre.

Comme c’est la tradition, cet évènement est découpé en 2 parties, l’une dite de jour : « Hiru no bu » et une partie de nuit, « Yoru no bu ». Ce regroupement du fan club comporte en général un mini live puis un partage, qui peut être des questions-réponses, un jeu, ou encore une thématique. Cette année, le thème était : Vous êtes le producteur d’Akino Arai !

C’est un peu une habitude depuis la crise sanitaire, l’évènement a été retransmis en direct en streaming via la plateforme ZAIKO. J’espère que cette nouvelle façon de faire perdurera dans l’avenir, cela permet à un maximum de gens de profiter d’un concert. Cependant cet évènement était réservé au fan-club, et n’était pas ouvert aux autres personnes.

Dans ce petit report, je vais particulièrement m’intéresser à la partie live, composée de 3 chansons en début et fin de chaque section, ce qui donne un total de 12 chansons ! Une jolie moisson !

NB : Cet événement étant réservé au fan club d'Akino Arai, je ne diffuserai pas de photos de la prestation.

viridian garden party 01.png

Akino Arai Viridian Garden Party 2021 ~Asterism~ @ 2021.11.03 Tokyo GEMINI Theater :

« Hiru no bu » LIVE

 

Part I :

01. Torikago no yume (album : Blue Planet)

02. Inochi no tobira (30th Anniversary Gundam Songs, Amano Yuri)

03. Honoo no Lagrima (Record of Lodoss ~War Genie of wind and flame~ Ending theme, Takako Kuwata)

 

Part II :

04. Mugon no uta (nouvelle chanson)

05. Utawanai uta (album : Sora no mori)

06. Stay (album : Little Piano Plus)

 

« Yoru no bu » LIVE

Part I :

01. Tabinosphere (nouvelle chanson)

02. Tsuki yo koure (album : Natsukashii mirai)

03. Psi-trailing (ZABADAK cover)

Part II :

04. The Moonlit Song (version anglais de Harukana Rondo, album : Sora no mori)

05. dream, dream (nouvelle chanson)

06. Nijiiro no wakusei (album : Eden)

Contrairement à l’habitude, je vais analyser ce mini live, chanson par chanson, car le nombre n’est pas trop important et j’ai des choses à dire sur chaque titre interprété ! Autant le dédire tout de suite, j’ai apprécié le choix de la set-list avec des titres très rares, mais aussi les réarrangements électroniques très appréciables… De plus Akino Arai nous a réservé quelques surprises ! Pour situer un peu ce mini concert, Akino était seule sur scène assise face au public devant un large écran projetant les traditionnelles illustrations des chansons. 

« Hiru no bu » LIVE, Part I :

 

Torikago no yume : Cette chanson présente dans l’album Blue Planet (et en face B du single Kin no nami  Sen no nami) n’a été que très rarement interprétée en live, elle est certes relativement mineure dans la discographie de la chanteuse, mais assez charmante et délicate. Sur une base de harpe et violon (avec quelques chorus pré-enregistrés), cette version était assez proche de la version album avec quelques ajouts, dont une petite percussion dans la reprise très élégante du refrain (le temps fort de ce titre) et quelques chorus en fin de titre. Après ce titre, Akino annonce une chanson rare…

 

Inochi no tobira : Cette chanson est inédite dans une version interpréter par Akino Arai, car elle fut écrite et composée pour la chanteuse Amano Yuri et utilisée pour la série Mobile Fighter G Gundam, il n’existe aucune version studio de ce titre avec la voix d’Akino. J’ai déjà eu l’occasion d’entendre cette chanson en live, lors de la tournée Little Piano vol. 8, on y retrouve le style de la chanteuse avec cette très charmante mélodie sur une production clavier-violon très année 90. J’aimerais tellement entendre une version studio de ce titre oublié !

 

Honoo no Lagrima : Encore une chanson écrite pour une autre chanteuse, ici Takako Kuwata pour le générique de fin de la série Record of Lodoss ~War Genie of wind and flame~. Akino avait pris l’habitude d’interpréter le générique de début Kaze no hane, mais très très rarement cette mystérieuse chanson très émouvante indissociable de Lodoss. Les arrangements à base de clavier et de percussions m’ont particulièrement séduit ! on retrouve une vibe des années 90, la période où j’ai découvert Akino Arai ! Là encore une version studio par Akino serait fort appréciée !

« Hiru no bu » LIVE, Part II :

 

Mugon no uta : Pour son retour dans la partie mini concert, Akino propose ce titre inédit qui a été écrit et composé pendant l’enregistrement de son dernier album Tsubame (il n’est donc pas présent dans ce disque). Cette chanson épurée et énigmatique prend une nouvelle dimension avec des arrangements piano-électro, je la trouve triste et particulièrement étrange avec un refrain qui surprend par sa rupture de rythme et de ton. J’ai hâte de la redécouvrir dans une version album.

 

Utawanai uta : Quelle surprise !!! C’est sans doute pour la première fois depuis bien longtemps que la chanteuse nous propose ce titre aussi étrange que culte présent dans son best of Sora no mori. Ce titre m’a toujours fasciné avec des couplets fort mystérieux et ce refrain puissant et grandiose ! De plus, les nouveaux arrangements électroniques donnent une ampleur supplémentaire à cette chanson déjà magique et bouleversante ! Franchement j’ai été très agréablement surprise ! Ce qui me fait penser qu’un album avec de nouvelles versions d’anciennes chansons serait une très très bonne idée.

 

TALK : Un petit mot de cette prise de paroles entre les chansons, puisque c’est à ce moment que la chanteuse annonça la sortie d’un nouvel album intitulé Mitsubachi no haoto (titre provisoire) qui sortira probablement en mars 2022, le même jour qu’un concert spécial consacré à ce nouvel opus. A noter qui sortira sur le label personnel d’Akino, Pure Heart et non chez JVC.

 

Stay : Cette partie jour se termina donc avec la très jolie chanson Stay, temps fort de son album Little Piano Plus. J’avais l’habitude de l’entendre dans une version piano ou piano-violon, ici les arrangements électroniques m’ont surpris, donnant à ce titre une dimension un peu électro pop minimaliste… Charmant et très agréable !

viridian garden party 03.png

« Tsuki no bu » LIVE, Part I :

 

Tabinosphere : C’est avec plaisir que le retrouve cette chanson écrite pour son concert en streaming du même nom. C’est une douce et délicate ballade de « protection », elle a en effet été écrite en réponse à la crise sanitaire et évoque la protection d’une sphère d’amour et de bienveillance qui permet de voyager dans l’univers en toute sécurité. Cette version avec la harpe au synthétiseur est fort agréable aux oreilles et je pense sans trop doute qu’on retrouvera cette chanson dans le prochain album d’Akino Arai, car depuis l’année dernière, elle l’a chanté à tous ces concerts ou presque !

 

Tsuki yo koure : Alors là c’est une vraie surprise ! Akino nous interprète une chanson de son tout premier album Natsukashii mirai (1986), sans doute une chanson qu’elle n’a pas interprétée en live depuis les années 80 (voire peut-être jamais ?). Je dois dire que c’est une chanson que j’ai peu écoutée et que n’ai jamais vraiment appréciée. Cette nouvelle version n’a presque plus rien à voir avec la version d’origine et je dois dire que cette redécouverte est fort plaisante. Le côté électro pop remplace les arrangements tout de même bien datés des années 80. En toute honnêteté même si je préfère cette version, je ne suis pas fan de la mélodie, mais c’est une bonne initiative de nous faire redécouvrir d’anciens titres remis au gout du jour.

 

Psi-trailing : Quel immense plaisir d’entendre Akino interprète cette chanson de ZABADAK (Kira Tomohiko), venant de l’album Sakura (1993), le dernier avec Yoko Ueno. Une chanson écrite par Akino. Je trouve ce titre magnifique et plein d’émotion avec cette mélodie si belle signée Kira Tomohiko. Les réarrangements live sont très beaux et ne manquent pas d’ampleurs et je rêve d’entendre une version studio par Akino dans un futur disque ! J’ai déjà eu l’occasion d’entendre Akino interpréter ce titre lors de sa tournée Little Piano vol. 7. C'est très émouvant !

 

« Tsuki no bu » LIVE, Part II :

 

The Moonlit Song : ce titre est en réalité une vision anglaise de la chanson Harukana Rondo, présente dans l’album Sora no mori. On peu la trouver dans l’OST de l’OAV des Please save my eath, elle présente dans arrangements au piano. J’avais déjà eu l’occasion d’entendre une version live au piano ce titre lors de la tournée Little Piano vol. 8. C’est également une version en piano-voix qu’Akino nous a interprétée lors de ce live (avec l’ajout d’un clavier synthétique lors du pont musical). Même si j’adore cette chanson, je préfère la version en Japonais et je trouve cette mélodie extrêmement difficile à interpréter en live (avec des refrains complexes et qui montent assez haut, sans doute trop pour Akino).

 

dream, dream : Akino annonça une nouvelle chanson qui sera présente dans son futur album prévu pour le début d’année 2022. C’est donc sa première interprétation de cette tire face à son public. C’est une vraie surprise pour moi, car je trouve cette mélodie très différente et particulièrement nouvelle de la part d’Akino Arai. Le couplet est d’une grande douceur au piano puis la chanson monte progressivement vers en refrain très surprenant en double voix d’une étonnante modernité avec cette petite percussion façon « clap » que l’on retrouve dans la pop moderne et le RnB. Le reste des arrangements renforcent encore ce fait avec un violon synthétique distordu et une ligne de basse très présente. Cette chanson a toutes les allures d’un « tube » et s’éloigne considérablement du style habituel de la chanteuse. Et je dois dire qu’elle fait preuve d’une grande fraicheur et j’ai hâte de découvrir la version studio !

Nijiiro no wakusei : On termine cette journée avec l’inénarrable chanson emblématique de son album Eden (2004). A titre personnel j’ai bien trop entendu ce titre, notamment avec les arrangements pop acoustique de l’album, je lui préfère donc une version piano voix. Ici c’est un mix électro synthé et clavier aux accents pop minimaliste. Une chanson classique de fin de concert joyeux et enjoué, bien que nostalgique.

viridian garden party 02.png

Voilà, ne j’ai traité que la partie de cet événement, le reste était intéressant et amusant, des fans ont présenté des projets de goodies et d’évènement intéressants commenté par Akino Arai et son producteur et animé avec punch pour une femme très sympathique (dont j’ai oublié le nom…). Je retiens d’ailleurs une proposition de sortir en DVD et Blu-ray l’intégralité des concerts filmés de la chanteuse ! je pense que le message est passé.

 

Je retiens de ce mini concert l’annonce de son nouvel album, mais aussi la nouvelle chanson dream, dream. J’ai pris plaisir à attendre des chansons rares voir très anciennes (je rêve d’un cover album ou la chanteuse reprendrait des chansons écrites pour d’autres avec de nouveaux arrangements) et je trouve que ce type d’arrangement entièrement sur bande, permet de changer du très classique piano voix et proposer des arrangements nouveaux et différents !

 

Le prochain concert est prévu pour le 25 décembre 2021 au Nissho Hall de Tokyo intitulé Akino Arai live 2021 ~Silent Choir~. La chanteuse nous promet une ambiance très particulièrement et une nouveauté : l’utilisation de l’overdub ! je pense aussi qu’elle en profitera pour proposer de nouvelles chansons…. Tout est programme qui je le pense sera filmé puis rediffusé quelques mois plus part en streaming !

 © Arai Akino France - Depuis 2006 | Van